Sortir de la bourse : quelles conséquences ?

actualités
Sortir de la bourse : quelles conséquences ?

La célèbre agence de presse Reuters a annoncé il y a quelques jours que Blackberry n’exclurait pas de sortir de sa côte pour retrouver un peu de sérénité. Chahuté en bourse depuis le début de l'année à cause de chiffres de ventes jugés trop décevants par les analystes (l'action Blackberry a perdu près de 19% sur le Nasdaq), la firme Canadienne pourrait ainsi retrouver plus de marge de manœuvre et plus de leviers pour redresser son activité. Attention tout de même : une sortie de cotation ne se fait pas sans risque ; Voici donc quelques éventuelles conséquences qui pourraient avoir lieu à la suite d'une telle opération si les informations de Reuters se confirmaient.

Moins de pressions

Quand une entreprise décide de ne plus être cotée à la Bourse elle n'est plus soumise à certaines contraintes particulières comme l'obligation de publier ses comptes : les derniers résultats ayant été plus mauvais que ce qu’annonçaient les prévisions, Blackberry avait du faire face aux soubresauts des marchés et à une grosse pression des actionnaires sur la stratégie globale de l'entreprise dans un secteur ultra-concurrentiel. En supprimant cette épée de Damoclès au dessus de leurs têtes, Thorsten Heins et les autres dirigeants du groupe pourront ainsi réfléchir et mettre en place une vraie stratégie de redressement plus librement sans éventuelles pressions extérieures d'investisseurs exigeants des rentabilités à court terme incompatibles avec une stratégie d'entreprise qui se veut pérenne.

Rachat par un investisseur privé

La Bourse ne pouvant plus lui fournir les liquidités nécessaires à son fonctionnement, une société qui se retire de la côte doit choisir entre racheter elle-même les actions déjà détenues par les autres acteurs (gros comptes, institutionnels mais aussi petits porteurs) ou solliciter la participation d'un investisseur privé (la plupart du temps des fonds de capital-investissement) qui s'occupe lui-même du rachat des titres de la société sur le marché secondaire. Reste encore à la charge de Blackberry d'en convaincre un de se lancer dans cette opération à la fois délicate et couteuse, la firme Canadienne perdant chaque jour des abonnés, de l'argent et inconsciemment de la crédibilité auprès des professionnels.

D'éventuelles synergies avec d'autres entreprises

Toujours selon la même information fournie par Reuters, Blackberry se serait aussi approché de Silver Lake Partners et aurait récemment eu des discussions avec le célèbre fond d'investissement. Ce dernier étant déjà en ordre de bataille pour le rachat de Dell (société qui elle aussi essaye de sortir des marchés) il est parfaitement raisonnable d'imaginer dès à présent d'éventuelles synergies et diverses collaborations entre les 2 groupes : un tel rapprochement serait à la fois profitable pour Dell (mal placé dans l'informatique mobile) et pour Blackberry qui pourrait profiter de l'expérience et des technologies détenues par son hypothétique partenaire. Ces partenariats sont bien évidemment possible pour des entreprises qui sont encore côtées en Bourse mais l'avantage d'être détenu par une holding commune est de mutualiser les ressources de de baisser les coûts de fonctionnement et d'investissement à un niveau bien supérieur qu'à l'accoutumée, ce qui n'apporterait que du bon pour Blackberry qui enchaine depuis plusieurs mois les plans d'économies et les plans de licenciements.


Malgré le pessimisme ambiant je réitère mon analyse : Blackberry va dans la bonne direction.
Les ventes sont certes en dessous des prévisions des analystes mais elles sont en progression constante ; Blackberry propose un écosystème puissant au potentiel énorme qui arrive largement au niveau de ses concurrents et se fait de plus en plus connaître du grand public : nous voyons de plus en plus d'utilisateurs switcher d'Apple à Blackberry 10 ! Oui le combat est dur, mais la victoire est proche

Et vous, pensez-vous que sortir de la bourse serait une bonne chose pour Blackberry ?

Vous avez aimé cet article ?