Mais qui ... Qui va racheter BlackBerry ?

actualités
Mais qui ... Qui va racheter BlackBerry ?

Il s'agit de La Question que tout le monde se pose ! Qui ? Et après l'offre de rachat de FairFaix pour près de 5 milliards de Dollars. BlackBerry envisage toutes les autres possibilités si le Fond canadien se retirait. BlackBerry discuterait avec Google, Samsung, LG, Cisco ou encore Intel au sujet de rachat complet ou partiels. Au titre des prétendants, et aux cotés de Fairfaix il y a :

Le cofondateur de BlackBerry, Mike Lazaridis ?
Le dernier prétendant à la reprise de Blackberry s'est fait connaître jeudi 10 octobre. M. Lazaridis a annoncé qu'il envisageait de faire une contre-offre de rachat du groupe, qu'il a cofondé avec Douglas Fertin en 1984. Ensemble, les deux investisseurs détiennent 8 % de BlackBerry. M. Lazaridis et Fertin pourraient présenter une offre de rachat du reste de l'entreprise, "seuls ou avec d'autres investisseurs intéressés", selon les documents transmis à la Securities and Exchange Commission. Ils feraient appel aux services Goldman Sachs et Centerview Partners pour monter une telle opération financière. L'intérêt de Mike Lazaridis a même permis à l'action BlackBerry de se retourner à la hausse sur le Nasdaq, où elle a affichée un gain de 1,1% à 8,20 dollars à 50 minutes de la clôture…


Le fonds d'investissement américain Cerberus Capital Management ?
Le fonds aurait manifesté un intérêt début octobre pour le rachat de la firme à la mûre. Selon une source proche du dossier, Cerberus s'apprête à signer un accord de confidentialité afin de pouvoir examiner plus en détail les comptes du pionnier des smartphones, et déterminer s'il choisit, ou non, de faire une offre.
Cerberus est notamment connu pour avoir pris le contrôle du constructeur automobile Chrysler, entre 2007 et 2009 en difficultés.

BlackBerry n'est pas mort bien au contraire !
Malgré les pertes de 965 millions au deuxième trimestre fiscal, la prévision d’un licenciement d'un tiers des effectifs prévus et le départ de 7 développeurs de TAT. BlackBerry intéressent toujours les investisseurs, c’est donc que la firme Canadienne n'est pas encore morte ! L'image de encore BlackBerry est encore bonne voir excellente dans certains pays et notamment dans les pays émergents. L’entreprise dispose d'une liste de brevets colossale puisque 3586 inventions ont étés déposées entre le premier Janvier 2010 et le 31 décembre 2012. D'autre part, Blackberry est une entreprise saine qui n'est pas endettée contrairement à d'autres du même secteur. Ce sera donc défi de taille pour le ou les futurs «repreneurs» : sortir l’entreprise de la Bourse en repositionnant Blackberry sur le devant de la scène, ... vous n'êtes pas d'accord ?
Et vous laquelle de ces offres vous parait être la meilleure ? Pourquoi ?

Vous avez aimé cet article ?