BlackBerry 10 Versus Nokia Lumia

terminaux
BlackBerry 10 Versus Nokia Lumia

Jeudi ont étés publiés les résultats de Nokia et beaucoup voient cela comme la victoire de Nokia Lumia face à BlackBerry 10 dans la course pour être le troisième constructeur de smartphones.

En dévoilant ces résultats, Nokia semble faire un peu mieux que BlackBerry au second trimestre 2013 et dépasse même BlackBerry en nombre de vente. Nokia a écoulé 7,4 millions de dispositifs Lumia contre 6,8 millions pour BlackBerry. Ainsi, au premier semestre 2013 Nokia vend donc 200 000 téléphones de plus que BlackBerry. Le chiffre d'affaire que Nokia s’élève donc à 4,1 milliards d'euros mais encaisse des pertes de 227 millions d'euros à titre de comparaison BlackBerry s'en sort mieux avec 3,1 milliards de dollars de bénéfices et « seulement » 81 millions de dollars de pertes.


Sur ce graphique, on remarque une croissance des ventes pour Nokia mais aussi pour BlackBerry un petit début de remonté au second trimestre. La croissance de Nokia s'explique par la présence de cet OS sur le marché depuis 7 trimestres contrairement à BlackBerry 10 présent depuis 2 trimestres (il aurait fallut comparer ce qui est comparable). D'autre part le Z10 est arrivé tard chez les opérateur et le Q10 est sortit peu avant la publication des résultats.

La manche entre BlackBerry et Nokia pour « la troisième place » se joue aussi sur l'accueil de l'Os par les consommateurs et les développeurs. Les Nokia Lumia tournent sous Windows Phone qui un Os que je qualifierais de basique avec des formes simples présentant aucune innovation majeure. De plus, l'interface est déroutante et pas du tout intuitive. D'autre part la mise à jour des Windows Phones 8.1 tarde à arriver (prévue pour 2014?), tandis que chez BlackBerry la 10.1 est déjà là et nous attendons la 10.2 avec impatience.


Les applications sur le Windows Phone Store sont au nombre de 160 000 c'est mieux que BlackBerry 10 et ces 120 000 (145 000 d'après nos estimations). En revanche, la croissance du Windows Phone Store n'est pas aussi rapide que celle du BlackBerry World puisque 6 mois après sa sortie il y avait moins de 20 000 apps. On notera aussi l'absence d'outils de portage permettant de combler le manque d'une application avant un développement natif.

Enfin, si l'on compare les deux premiers trimestres après l'arrivée de BlackBerry 10 et ceux des Nokia Lumia, BlackBerry 10 gagne haut la main. BlackBerry n'a donc pas encore joué toutes ces cartes notamment avec l'arrivée de nouveaux terminaux comme le BlackBerry Q5. BlackBerry semble confiant et n’hésite pas à organiser des RoadShows en France mais aussi à l'échelle de la planète pour montrer la puissance de l'OS 10.

Vous avez aimé cet article ?