OS mobiles : point sur les parts de marché en France

écosystème
OS mobiles : point sur les parts de marché en France

Les derniers chiffres de Kantar Media viennent d'arriver, et ils montrent les parts de marché des 4 principaux OS mobiles du marché à savoir : Android, BlackBerry, iOS et Windows Phone.

Selon l'étude de Kantar Worldpanel, en juillet 2014 : l’OS de Google continue de progresser et occupe 75 % du marché des smartphones en France. Apple baisse faiblement sur le marché français et occupe la seconde place avec 14,3 %. À la troisième place, on retrouve Microsoft avec 8,7 % du marché. Quant à BlackBerry, et bien les parts n’occuperaient plus que 0,8 %.


Le site de Kantar permet de comparer leurs études sur plusieurs années et de voir l'évolution de chaque OS dans plusieurs pays depuis janvier 2012. Entre janvier 2012 et janvier 2013, Android est passé de 45 % du marché à un peu plus de 60 %. Dans le même temps, BlackBerry a encaissé une baisse de 5,9 %, iOS est resté stable et Windows Phone prenait 2,2 %.

Entre janvier 2014 et juillet 2014, la domination d'Android s'est poursuivie pour occuper les 3/4 du marché entraînant des pertes chez BlackBerry, Apple et Windows dans l’hexagone.


Vers une situation de monopole par Google et Android ?
Les chiffres d'Android peuvent faire peur, mais ceci s'explique par un plus grand nombre de constructeurs et donc de terminaux qui utilisent l'OS de Google. Ces produits couvrent une gamme très large allant du bas au très haut de gamme en passant par le milieu...

Même si le marché semble devenu ultra-concurrentiel, derrière les surcouches des fabricants, c'est toujours le même bonhomme vert qui fait tout fonctionner.

La forte présence de l'OS de Google sur ce marché pourrait bien se retourner contre le consommateur car cela constitue un risque important pour la sécurité et la confidentialité.

Le célèbre moteur de recherche fixerait ces prix librement [déjà 25$ pour créer un compte de console développeur sur Google Play] ou bien demain monétiser ces services devenus incontourbles, augmenter ces tarifs ou faire ce que bon lui semble.

Espérons que l'annonce des nouveaux BlackBerry en septembre et en novembre [Passport et Classic] permettront d'améliorer un peu les PDM de la firme Canadienne dans plusieurs pays. BlackBerry devra se différencier pour séduire de nouveaux adeptes de l'OS BlackBerry 10 !

Rassurez-vous, BB10 n'est pas à la ramasse et permet d'installer et de faire fonctionner des applications Android en toute sécurité.

Vous avez aimé cet article ?