John Chen a confiance en l'avenir de BlackBerry

actualités
John Chen a confiance en l'avenir de BlackBerry

Après plus de six mois à la tête de BlackBerry le PDG, John Chen, a montré son optimisme vision sur l'avenir de l'entreprise de lors de la conférence Re/code en Californie. Chen a annoncé jeudi que les chances de survie de la marque étaient de 80 % alors qu'il les estimait à 50 % en mars.

John Chen a le mérite de reconnaître que BlackBerry a de nombreux problèmes à résoudre, mais insiste sur le fait que l'entreprise canadienne n'est pas morte pour autant !

À la question s’il est le plus qualifié pour diriger l’entreprise BlackBerry dans le secteur du mobile, John Chen répond qu’il y travaille depuis longtemps et ajoute - sûrement avec humour - qu’il est le seul que la direction est trouvée pour reprendre les commandes de la société.

En ce qui concerne le marché des smartphones, Mr Chen explique qu’il a un plan pour créer des revenus en vendant des téléphones BlackBerry. Le constructeur canadien n’abandonne pas les particuliers, et John Chen pense que les technologies de qualité doivent être vendues sur le marché et il espère que les consommateurs les achèteront.

Face aux actionnaires pour qui les téléphones n'ont plus autant de valeurs, John Chen explique :

Je suis en mesure de créer beaucoup de valeurs pour nos actionnaires et cela même sans smartphones pour les entreprises, mais je peux en créer plus en conservant une activité dans les téléphones.

Android a également été évoqué. La question était intéressante, car il a été demandé à John Chen si l’entreprise envisageait de faire des téléphones Android puisque BlackBerry 10 est déjà capable de faire fonctionner des applications Android. Malheureusement, aucun commentaire n’a été fait concernant cette interrogation.

Pour tirer son épingle du jeu dans l'internet des objets, BlackBerry a créé le projet Ion. À ce sujet, John Chen pense que BlackBerry est bien placé pour garantir la sécurité d'une maison et de tout ce qui sera connecté en réseau et donne un exemple : si quelqu'un pirate votre maison, vous pourriez ne plus être autorisé à sortir de votre maison.

Six mois après la sortie de BBM pour tous, Walt Mossberg dit à John Chen ne pas voir beaucoup d'utilisateur de l'application. Selon le PDG, l'application serait plus utilisée par des utilisateurs Android dans les pays émergents comme l'Indonésie, le brésil et l'Afrique du Sud.

Le défi est audacieux, l'entreprise à des problèmes, mais BlackBerry n'est pas mort ! Je suis tout à fait convaincu que nous pouvons sauver le patient - John Chen

Vous avez aimé cet article ?