Le PDG de BlackBerry décrit les clés du redressement

actualités
Le PDG de BlackBerry décrit les clés du redressement

John Chen, CEO de BlackBerry depuis presque un an maintenant, est un homme qui aime relever des défis dans le monde des affaires. Dans une publication sur le réseau social professionnel LinkedIn, John Chen explique quelles sont, selon lui, les clés pour redresser et transformer une société comme BlackBerry afin de renouer avec le succès.

Son objectif est de répondre aux changements du marché et de se focaliser sur l'innovation pour construire quelque-chose de stable. Dans son post, John Chen développe 6 points pour effectuer un bon redressement :

Créer une culture de résolution des problèmes
Une organisation qui parle que de ses problèmes ne peut pas aller de l'avant car tout le monde est entraîné vers le bas. Personne ne cherche à comprendre comment sortir de ces problèmes.

Une stratégie de redressement doit être positive. Les employés doivent avoir confiance pour faire avancer les choses. Tout le monde a besoin de la même volonté de gagner. Pour John Chen, redresser une entreprise ressemble à un bloc opératoire. Quand un patient arrive, personne ne se demande pourquoi est-ce qu'il va mal, les médecins font tout pour qu'il aille mieux.

Maintenir le sentiment d'urgence
Après avoir achevé plusieurs objectifs, il est possible de perdre le sens des priorités, car cela peut entraver la capacité à faire avancer les choses. John Chen explique qu'en situation de redressement chaque décision compte double et cela peut paralyser certaines personnes.

Si votre véranda est en feu, vous ne cherchez pas à calculer combien de temps il faudrait pour que toute la maison brûle. Vous cherchez juste à arrêter le feu.

Dans le cas de BlackBerry, la direction a considérablement réduit les coûts et les pertes pour faire grandir les profits. Tout en conservant quelques seaux d'eau à portée de main .

Prendre soin de son entreprise comme de sa maison
Nous prenons naturellement soin des choses qui nous sont proches : famille, maison, santé... Nous transpirons pour les petites choses dont nous prenons soin. C'est cette attitude que le PDG de BlackBerry et les employés appliquent au travail.

John Chen donne l'exemple d'un supérieur qui avait huit abonnements téléphoniques pour des employés qui avaient quitté l'entreprise. BlackBerry continuait de payer des abonnements qui n'avaient jamais été résiliés .

Comme à la maison, John ne voudrait pas payer pour huit lignes alors qu'il en n'utilise qu'une. Ce sont des petites choses sans grande valeur mais qui reflètent le niveau de soin.

Connais-toi toi-même
Chaque question a plusieurs réponses et chaque problème a plusieurs solutions. Lorsque l'on prend une décision, il y a toujours des avantages, mais aussi un coût.

John Chen prend l'exemple de la précédente entreprise qu'il a redressé. L'investissement dans un domaine a permis à l'entreprise, malgré des coûts, d'être vendue 14 fois plus que le prix estimé après l'arrivée de Chen.

Quand on se connait soi-même, et que l'on connait les objectifs et la stratégie, cela rend plus facile la prise des bonnes décisions.

Donner la possibilité aux employés de prendre des risques
Bien souvent, certaines personnes savent quelle est la meilleure chose à faire, mais ont peur de parler. Ces personnes voient les autres commettre des erreurs en se disant : je savais que ce n'était pas la bonne chose à faire .

Pour John, cela doit faire partie de la culture de l'entreprise afin que les employés puissent être capables de remettre en cause, de manière respectueuse et constructive, certaines décisions.

Il faut toutefois ne pas tomber dans l'extrême et débattre de petites décisions car rien ne serait fait.

Tout le monde à un rôle
Si vous donnez de l'importance aux employés, ils parleront des mauvaises décisions ou prendrons des initiatives pour résoudre des problèmes. Tout le monde peut faire la différence, quel que soit son niveau dans l'entreprise. Les dirigeants doivent être humble et à l'écoute.

L'organisation ne doit pas être trop cloisonnée, sinon, il est difficile pour les gens de partager leurs idées et d'aider dans la stratégie globale. John Chen explique qu'en laissant les employés prendre des initiatives, il y aura plus de résultats.

Pour redresser une entreprise, chacun doit se retrousser les manches. Cela nécessite de se concentrer sur un objectif et de permettre aux employés de prendre des risques pour gagner.

Vous avez aimé cet article ?