BlackBerry : 30% de part de marché au Venezuela

actualités
BlackBerry : 30% de part de marché au Venezuela

Nous sommes plutôt habitués à entendre « BlackBerry c'est mort » ou encore « BlackBerry ça existe encore ? » en raison des faibles parts de marché dans de nombreux pays. Cependant, iOS et Android ne sont pas toujours les deux plus gros OS.

C'est le cas du Venezuela où les deux premières places sont occupées par Android avec 39,2% et BlackBerry avec 30,92%. L'OS d'Apple arrive loin derrière avec seulement 4,1% tandis que la catégorie « autres », composée essentiellement de Firefox OS et de Symbian, représente 19,8%.


Le pays compte au total 12,66 millions de smartphones en circulation pour 30 millions d'habitants. Si on fait le calcul, il y aurait donc 3 910 000 de smartphones BlackBerry, 4 960 000 d'appareils Android et seulement 519 000 iPhones d'Apple.

Comment est-ce possible ? Malgré un taux de pénétration des smartphones de 44%, le Venezuela dispose d'une économie essentiellement tournée autour du pétrole et du gaz naturel, secteur qui représente 95 % des exportations du pays. Le Venezuela est aussi le cinquième plus grand exportateur de pétrole dans le monde. Les grandes entreprises de ce secteur, avides de communications sécurisées, seraient responsables de cette importante part de marché pour BlackBerry.

Plus généralement, l’Amérique latine et les pays émergents représentent un marché important à saisir pour l'entreprise canadienne. Je suis certain que John Chen, PDG de BlackBerry, aimerait bien avoir la même part de marché partout dans le monde.

Vous avez aimé cet article ?