Test du BlackBerry Passport sous BlackBerry 10.3

tests
Test du BlackBerry Passport sous BlackBerry 10.3

Le 24 septembre 2014 BlackBerry présentait officiellement son Passport à Toronto, Londres et Dubaï ! L'équipe d'Addicts à BlackBerry est heureuse de vous proposer aujourd'hui un test complet de ce smartphone à l'allure et au design unique conçu pour élargir les horizons.

La playlist ci-dessous contient une vidéo déballage du BlackBerry Passport ainsi qu'une présentation globale du smartphone et de la version 10.3.0 de l'OS BlackBerry 10 qu'il embarque.

Le BlackBerry Passport est construit dans des matériaux nobles qui confèrent une prise en main agréable. L'accès aux emplacements SIM et micro-SD est très facile tout en conservant son esthétique si particulière.



Le clavier BlackBerry du Passport dispose de trois rangées de touches séparées par trois barres en acier; acier inoxydable qui constitue le cadre l'on retrouve à l'arrière du téléphone.



Le BlackBerry Passport est propulsé par un Processeur Quad-Core de 2,2 GHz, 3 Go de RAM, 32 Go de mémoire interne (extensible jusqu'à 128 Go). Il est également pourvu d'un appareil photo 13 MP avec stabilisateur d'image OIS et d'un écran 4,5" pouces tactile d’une résolution de 453 PPI.

Cet écran confortable permet d'afficher un très grand nombre d'informations, que ce soit le calendrier synchronisé de la fac ou encore un document issu d'un tableur...



Côté autonomie, le BlackBerry Passport tient ses promesses ! Grâce à sa batterie de 3450 mAh, si on est un professionnel hyper connecté, le téléphone tiendra toute la journée sinon comptez jusqu'à deux jours d'autonomie.



Après un petit temps d'adaptation, le clavier physique et tactile prend tout son sens. En combinant la précision du Q10 avec les suggestions à glisser du Z10, écrire prend une dimension nouvelle.

Sur 10.3.0, le HUB, centre de notifications, intègre deux actions à droite de l'écran qui permettent de supprimer plus rapidement un grand nombre de mails, messages, BBM...



Capable d'exécuter des applications Android, le Passport est vendu avec l'Amazon App Store et ses 200 000 applications en plus des 265 000 du BlackBerry World. Certaines applications fonctionnent très bien, voire mieux du fait de l'écran carré.

Le BlackBerry Passport obtient même un score de 34 000 au test du Benchmark. Nouveauté intéressante sur 10.3, il est même possible de faire un zoom arrière pour adapter l'application Android à l'écran carré et le clavier physique tactile fonctionne dans certaines applis Android.



Grâce à son large écran et avec le clavier physique tactile, la navigation web est encore plus agréable. Regarder des vidéos en 16:9 sur le BlackBerry Passport n'est pas du tout inconfortable.

Quant au nouvel assistant vocal sur BlackBerry 10.3, il est nettement mieux que sur les anciennes versions de BlackBerry 10; il offre un large choix de commandes allant de lancer une application à trouver un restaurant à proximité en passant par l'envoi d’emails, tweets, sms et BBM.

L'APN du BlackBerry Passport se débrouille très bien que ce soit face à un beau soleil ou à la tombée de la nuit. Le mode TimeShift reste fidèle au poste et le mode HDR est surprenant lorsque la luminosité est bonne. À noter que l’on trouve désormais sur 10.3 un mode panorama ainsi qu'un retardateur.



Enfin, le BlackBerry Passport introduit le logiciel BlackBerry Blend qui permet d'accéder au contenu du Passport à partir d'un PC, d'un Mac, d'un iPad ou d'une tablette Android. Aucune donnée n'est stockée sur les appareils connectés via Blend, et il n'y a aucun risque en terme de sécurité.

Pour conclure, le BlackBerry Passport est un téléphone vraiment novateur et complètement différent conçu pour les utilisateurs qui veulent pouvoir travailler sur un smartphone. Il faut certes un petit temps d’adaptation au clavier pour que l'utilisation au quotidien soit un plaisir.

Avant tout un téléphone, le Passport accroche très bien le réseau et offre une excellente qualité de son, même dans un milieu bruyant. Bref, l'outil idéal pour recevoir et passer des appels importants.

Vous avez aimé cet article ?