BlackBerry : nouvelle victoire contre les claviers Typo

actualités
BlackBerry : nouvelle victoire contre les claviers Typo

Qui a dit que les claviers physiques sur des smartphones étaient morts, dépassés et démodés ? Surement pas l'entreprise Typo Keyboards qui tente de copier l'ADN et l'emblème de la marque BlackBerry, en commercialisant une coque à clavier pour iPhone.

Après avoir perdu l'injonction préliminaire, l'entreprise Typo Products LLC s'est vue interdire la vente de sa coque/clavier pour iPhone de 99$ pendant tout le reste du procès. BlackBerry s'était alors félicité de la décision prise par le Juge William Orrick.

Typo se défendait en disant que les revendications n'étaient pas fondées tandis que BlackBerry mettait en avant un vol flagrant des technologies et des claviers brevetés.

Le constructeur Canadien a réussi à prouver que l'entreprise a expédié environ 15 000 claviers, à des détaillants étrangers au Canada, au Moyen-Orient et en Asie, malgré l'interdiction.

Je suis très préoccupé par ce qui semble être un mépris délibéré de l'injonction préliminaire par Typo - William Orrick

Selon la décision, Typo aurait travaillé avec une entreprise nommée SMI Investments afin de vendre 4 008 unités entre la prise d'effet et l'ordonnance de l'injonction. Ce n'est pas tout, car Typo a aussi fourni illégalement 400 claviers de remplacement à des clients existants.

D'autre part, le constructeur du clavier pour iPhone c'est empressé de redessiner son produit et de le mettre en vente sous le nom de Typo 2. Jeudi dernier, la demande te tribunal a conclu le nouveau modèle "soi-disant conçu sans contrefaçons" n'était pas un motif valable pour mettre fin à l'injonction existante.


Typo aurait engagé une procédure judiciaire distincte afin de pouvoir vendre son nouveau modèle... Mais bon, l'entreprise ne devrait pas s'en sortir aussi facilement.

Vous avez aimé cet article ?