John Chen veut que BlackBerry soit plus qu'une niche

actualités
John Chen veut que BlackBerry soit plus qu'une niche

Dans son interview au Wall Street Journal le CEO de BlackBerry, John Chen, n'a pas seulement parlé d'applications Android compatibles à 98 % sur BlackBerry 10. Il a discuté sur de nombreux sujets, mais le plus intéressant reste ses futurs plans pour l'entreprise Canadienne.

John Chen prévoit que si BlackBerry se spécialise dans la niche des solutions pour les entreprises, la firme disparaisse totalement des magasins. Cependant, Chen reconnait que le consommateur d'aujourd'hui est l'entreprise de demain et développe sur le potentiel de répondre au besoin des consommateurs.

Interrogé sur le devenir du constructeur Canadien en tant que niche, John Chen a répondu :

Non, pourquoi ferais-je les choses d'une niche ? J'ai eu beaucoup d'offres de PDG auparavant. Je veux devenir un important fournisseur de logiciel et d'infrastructure dans tout ce qui nous connecte les uns les autres. Pourquoi les gens achèteraient-ils un BlackBerry ? En partie grâce au savoir-faire, aux brevets et pour la sécurité. Aujourd'hui je travaille pour atteindre cet objectif. Cela prendra un certain temps, mais je dois d'abord rendre l'entreprise profitable.



Cette interview était relativement intéressante car Chen nous explique aussi sa stratégie et les décisions parfois difficiles qu'il faut prendre.

Je pense qu'il y a un temps pour discuter et un temps pour agir et je n'aime pas confondre les deux. J'ai un rythme avec notre équipe de direction lorsque nous levons des problèmes. Tout le monde va collecter des données et les analyser et quand nous nous réussissons toutes les deux semaines pour résoudre des points de décisions, j'obtiens le conseil de tout le monde et ensuite je décide. J'aime recevoir les connaissances de mon équipe, mais comme un modèle, les bonnes décisions changent avec le temps. Si vous restez longtemps sur un problème, particulièrement dans la technologie, il change. Une non-décision est donc toujours fausse.

Cette nouvelle direction est illustrée par le BlackBerry Z3 dont le développement logiciel et la vérification du travail de Foxconn a duré quatre mois. Il s'agit probablement d'un des processus le plus rapide dans l'Industrie selon John Chen.

Notons que BlackBerry ne devrait pas proposer de smartphone plus low-cost que le Z3. Le monde professionnel reste la priorité, mais BlackBerry ne compte pas abandonner le marché grand public pour autant et prévoit d'étendre ses plans dès que l'entreprise sera de nouveau profitable.

Pensez-vous que Chen soit l'homme de la situation ? Réagissez dans les commentaires !

Vous avez aimé cet article ?