BlackBerry : Samsung Knox, BES, Europe et plus !

actualités
BlackBerry : Samsung Knox, BES, Europe et plus !

La restructuration financière de BlackBerry continue et la société Canadienne semble vouloir faire des économies partout où cela est possible. L’année dernière, l’université de Waterloo avait acheté cinq bâtiments appartenant à BlackBerry désormais disponibles à la vente.

Mardi, la firme a annoncé son intention de céder la majorité de ses actifs immobiliers au Canada sans divulguer la valeur monétaire de la vente. Cette opération se fera en coopération avec CBRE Limited par combinaison de cessions-bails comprenant aussi la vente d'actifs vacants pour un total de plus de 91 000 mètres carrés.


John Chen, chef de la direction et le PDG de BlackBerry a déclaré que « BlackBerry reste déterminé à siéger à Waterloo tout en conservant une forte présence au Canada et dans d'autres centres mondiaux ». Notons également que BlackBerry ne fera aucun commentaire sur la valeur potentielle de la vente.

BlackBerry Enterprise Service contre Samsung Knox

Lors du Mobile World Congress 2013, le constructeur Samsung a annoncé le lancement de Knox. Il s'agit d’une suite de sécurité qui ressemble à BlackBerry Balance permettant de séparer données professionnelles et personnelles sur son téléphone.

En réalité, le service proposé par Samsung présente d’énormes failles de sécurité. Concurrent direct de BlackBerry dans la « Gestion de Terminaux Mobiles », Knox n’est pas à la hauteur des attentes fixées selon le Wall Street Journal.

Lundi, John Sims - le directeur des solutions d'entreprise chez BlackBerry - a écrit un article sur le blog business de BlackBerry. Il explique que des clients comme des gouvernements ou des entreprises cherchent des solutions fiables, mettant en avant les problèmes de sécurité de son concurrent Coréen. Par ailleurs, il ajoute que BlackBerry reste LA solution de confiance de nombreux pays dans le monde comme les États-Unis, le Japon, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et le Canada.

John Sims semble déterminé à continuer l’adoption de BES déjà choisi par les 7 pays du G7 et plus de 80 000 entreprises, soit 4 fois plus de clients que ses 4 meilleurs concurrents réunis.

John Chen le PDG de BlackBerry vaut 135 000 000 $

John Chen est devenu le nouveau PDG de BlackBerry pour un salaire annuel de 1 million de dollars et une prime de rendement de 2 millions de dollars ; lors de son embauche ce dernier a reçu 13 millions d'actions d’une valeur d'environ 84,4 millions de dollars le 12 novembre 2013.


La récente flambée de l’action liée à l’actualité a fait passer la valeur des actions du directeur à 135 millions de dollars. Cependant, il faut rappeler que Chen devra rester trois ans pour obtenir 25 % de ces actions, quatre ans pour les autres 25 % et cinq années complètes pour les 50 % restants.

Après l'Inde, BES au top en Europe

Certaines sources nous ont rapportées que deux entreprises européennes de premier plan migrent actuellement vers BlackBerry Enterprise Service 10 et BlackBerry 10. Après PSA, les deux sociétés seraient également dans le secteur de l'industrie automobile et effectueraient une transition depuis BlackBerry OS 5 vers un total de 38 000 nouveaux BlackBerry 10.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter pour ne rien manquer de l'actu BlackBerry !

Vous avez aimé cet article ?