Les résultats du Q3 très mitigés pour BlackBerry

actualités
Les résultats du Q3 très mitigés pour BlackBerry

Prévus dès le début du mois de décembre dans un communiqué de presse, les résultats fiscaux de BlackBerry concernant son 3ème trimestre 2015 viennent d'être officiellement communiqué par le CEO de la société John Chen. Force est de constater que ces annonces étaient attendues avec impatience par les investisseurs, la presse spécialisée et les addicts à BlackBerry. Le recentrage de son parc sur ses cœurs de cibles avec la sortie du Passport pourra t'il inverser la mauvaise conjoncture et in fine booster le nombre total de smartphones BlackBerry vendus ? Le chiffre d'affaire de la société va t'il permettre de générer des excédents ?

Regardons donc les résultats du Q3 d'un peu plus près.

Rappel Q2 2015 : Souvenons-nous tout d'abord que lors du 2ème trimestre de cette année (juin, juillet et août 2014 CQFD) le nombre de terminaux vendus était approximativement de 2,1 millions d'exemplaires, en légère baisse par rapport au Q1 (2,6 millions). Le chiffre d'affaire global (hardware + software + services) du canadien s'élevait à 916 millions de dollars, en forte baisse et ne permettant pas à l'entreprise de boucler son trimestre dans le vert.

Seul point positif du précédent Q2 : le "déficit" affiché par BlackBerry s'est nettement réduit. En effet, malgré une baisse notable du chiffre d'affaire, les diminutions de dépenses initiées par John Chen ont permis à Blackberry de réduire la voilure et de se rapprocher lentement mais surement de son point d'équilibre financier.



Baisse des ventes de terminaux

Jouons cartes sur table : le nouveau Passport dont la commercialisation a débuté fin septembre dernier cristallisait très clairement les attentes des observateurs quant à d'éventuelles retombées positives sur les résultats de la branche "hardware" : pari à moitié loupé puisque le nombre de terminaux vendus pendant le Q3 avoisine les 1,9 million d'exemplaires, en baisse d’approximativement 10% par rapport au 2ème trimestre de l'année. Le nombre de Passport écoulés durant cette période est au moins de 200.000 exemplaires (à la date du 12/12/2014) et ne représente finalement qu'un petit poids dans le volume global de la branche entière. Notez que cette dernière représente toujours 46% du chiffre d'affaire total du constructeur canadien, une proportion littéralement identique au Q2 2015.

Un chiffre d'affaire en forte baisse

Le chiffre d'affaire global généré par BlackBerry au cours de ce trimestre s'élève à 793 millions de dollars, soit à titre de comparaison près de 13% de moins qu'au cours du Q2. Quelles sont les premières constatations qui pourraient justifier cette évolution ? Le communiqué de presse rendu public aujourd'hui nous apprend différentes choses :

  • Le découpage géographique montre une vraie baisse d'activité sur la zone "Amérique du Nord" avec 213 millions de dollars générés contre 297 au trimestre précédent. L’Europe et l'Asie résistent quant à eux plutôt bien avec des volumes de chiffre d'affaire très stables ; L'Amérique Latine plonge de 25%... mais ne pèse que 12% dans le revenu total. Une plongée à relativiser donc.
  • Bonne nouvelle : son flux de trésorerie (cash flow) est repassé dans le vert en dégageant 43 millions de dollars de bénéfice hors éléments exceptionnels. C'était 36 millions de dollars en déficit pour le précédent Q2.
  • Il manque 148 millions de dollars pour revenir à l'équilibre (0.28$ par action), contre 207 millions au Q2 (0.39$ par action).. Bien que le nombre de téléphone vendus par BlackBerry soit en baisse, cette amélioration financière s'explique entre autres par des baisses de dépenses relatives aux départements R&D (-17%) et des services Achats & Marketing (-12%). Au total, c'est près de 74 millions de dollars qui ont été économisé en diverses charges d'exploitation du Q2 au Q3.

Une reconstruction certaine malgré les difficultés

Une baisse de chiffre d'affaire inquiétante donc puisque très loin des anticipations du marché (931,5 millions de dollars estimé par le consensus Thomson Reuters) et incluant une bonne partie (plus d'un mois) des ventes du Passport. Cependant, les objectifs annoncés par John Chen il y a quelques mois maintenant se sont concrétisés : BlackBerry a de nouveaux des cash flow positifs et ce avant-même la deadline personnelle (Q4 2015) que s'était fixé le CEO. Une étape importante de franchie qui démontre le succès de la stratégie du patron Canadien. Reste désormais à enrayer (ou non?) la chute des ventes de smartphones auprès du grand public.

A 15h18 heure française, l'action Blackberry était fortement chahutée sur les marchés américains (NASDAQ) et dévissait de près de 8%. Les autres annonces sur l'activité de BlackBerry communiquées aujourd'hui feront l'objet d'articles annexes.

BlackBerry Q3 Fiscal 2015 Income Statement Summary

Vous avez aimé cet article ?