BlackBerry : premier à corriger la faille QuadRooter

actualités
BlackBerry : premier à corriger la faille QuadRooter

BlackBerry, considéré comme le spécialiste en sécurité mobile, a encore une fois justifié son statut. Après la mise en évidence de la vulnérabilité de plus de 900 millions d'appareils face au QuadRooter, la firme canadienne a présenté début de semaine dernière un nouveau correctif Android.

De premier abord, les appareils BlackBerry sous Android, le Priv et le DTEK50, sont déjà protégés. Toutefois, la firme a pris les devant et a deverminé la majorité des menaces avec les mise à jour de sécurité Marshmallow sorties au mois d’août 2016. Quand au reste, il a été corrigé par les services BlackBerry. Pour information, le BlackBerry DTEK50, sans la dernière mise à jour, affiche qu' une seule vulnérabilité QuadRooter sur quatre alors que la majorité des autres smartphones sous Android en affichent la totalité.


QuadRooter est le nom qui désigne le regroupement de 4 failles Android qui touchent les processeurs Qualcomm de Snapdragon. Ces failles ont été dénoncé au cours du Def Con (Hacking conference) qui s'est tenu à Las Vegas du 4 au 7 août 2016, par le chercheur en sécurité Adam Donenfeld de Check Point Software. En parallèle, Google a tenu à rassurer les utilisateurs en précisant qu’ Android peut neutraliser les applications à risques après vérification de l'intégrité du programme.

On peut noter que les utilisateurs de BlackBerry demeurent privilégiés en terme de sécurité :-).

Vous avez aimé cet article ?