David Derrida : « BlackBerry est là pour rester » !

actualités
David Derrida : « BlackBerry est là pour rester » !

David Derrida – directeur produits Europe, NDLR – qui était hier l'invité de BFM Business à une heure de grande écoute, a fait une brève rétrospective de l'année 2014 et a également évoqué la stratégie de BlackBerry pour 2015 et les années suivantes.

2014 : Une année de transition pour BlackBerry

Alors que la marque a dernièrement fait carton plein avec ses smartphones, notamment le Passport, lancé à l'automne 2014, il semblerait que BlackBerry ait adopté une nouvelle ligne de conduite.

Depuis l’arrivée de John Chen à la tête de la firme à la mûre en janvier 2014, l’objectif était très clair : rétablir la situation financière de l’entreprise afin de la pérenniser. C’est quasiment chose faite puisque David Derrida annonce un retour à l’équilibre pour la fin de l’exercice fiscal (le Q4 de BBRY se termine en février (cf. article sur le calendrier fiscal de BlackBerry ici)) et ce, malgré l’importante perte de chiffre d’affaires (un peu moins de 966 millions de dollars de chiffre d'affaires contre 3 milliards à la même période l’an passé).


David Derrida explique et fait la distinction entre le chiffre d'affaires et les bénéfices, il est très clair :

« Il y a la partie chiffre d'affaires mais il y a également les bénéfices. L’objectif de John Chen, c’était le retour à l’équilibre, et le retour à l’équilibre, on est en ligne avec cet objectif pour la clôture de notre exercice fiscal Q4. »

BlackBerry s’est recentré sur son cœur de cible initial, à savoir : les professionnels (entreprises, banques, gouvernements, etc…), en misant sur son système de sécurité ainsi que son OS BlackBerry 10; la marque a achevé une drastique restructuration l'automne dernier.

2015 : Repartir sur des bases stables

L'ADN de BlackBerry se décline autour de quatre axes : sécurité, communication, productivité et collaboration. . C'est de cet ADN que la firme veut faire profiter ses clients et le message se veut concis : "BlackBerry veut rester la solution la plus sécurisée du marché."
David Derrida le rappelle : sept gouvernements du G7 et seize du G20 utilisent BlackBerry.

BES12 - le serveur propriétaire, NDLR -, arrivé en novembre 2014, permet de gérer des smartphones BlackBerry mais également des équipements concurrents (iOs, Android...) afin de rester dans la course et permettre aux professionnels de travailler en toute tranquillité.
En effet, BlackBerry a récemment fait l'acquisition de Secusmart (nous en parlions ici), société qui déploie une solution de chiffrement des données mais également des communications (voix + SMS), assurant ainsi la plus grande sécurité.

6,8 millions de licences ont été échangées en vue de migrer vers BES 12 dont 30% venant de solutions concurrentes : BlackBerry arrive donc encore à séduire les concurrents.
La solution BlackBerry est également présente sur le marché français puisque des entreprises comme : PSA, Airbus, Picard, le groupe des 3 Suisses, en ont fait l’acquisition.

Enfin David Derrida a fait une brève présentation des deux derniers smartphones : le Passport et le Classic. BlackBerry espère renouer avec les aficionados du clavier dont les millions d'utilisateurs de Bold et de Curve, avec notamment le retour du trackpad (voir le test du Classic ici).

Voici l'interview en intégralité :

Le message est donc encourageant : BlackBerry a assaini sa situation financière et est toujours dans la course. Nous attendons donc avec impatience les annonces du PDG au MWC qui se déroulera dans quelques semaines, à Barcelone.

Qu'espérez-vous de BlackBerry en 2015 ? Attendez-vous un nouveau smartphone ?

Vous avez aimé cet article ?