BlackBerry : 200 postes supprimés aux États-Unis

actualités
BlackBerry : 200 postes supprimés aux États-Unis

BlackBerry va une nouvelle fois passer par la case restructuration. Et cela impactera hélas 200 employés situés à Waterloo au Canada et à Sunrise en Floride ainsi que le créateur de BBM. D'après BlackBerry, cette démarche s'intègre dans la stratégie de rationalisation des effectifs dans l'objectif de faire mieux, en recherchant toujours la meilleure combinaison.


En effet, c'est donc 75 postes qui seront supprimés en Floride et 125 à Waterloo. A cela s'ajoute le départ d'un employé emblématique Garry Klassen, qui a commencé sa carrière en 2000 et s'est fait connaitre après avoir développé la première version de BBM. Il occupait jusqu'à aujourd'hui le poste de directeur de l'architecture et de l'innovation.

"BlackBerry continue à exécuter son plan de redressement et nous restons concentrés sur l’efficacité de notre main-d’œuvre mondiale. Cela implique de trouver de nouveaux moyens pour nous permettre de capitaliser sur les opportunités de croissance, tout en conduisant vers la rentabilité durable dans tous les secteurs de notre entreprise. Par conséquent, un petit nombre d’employés ont été touchés à Waterloo et à Sunrise, en Floride. Cela signifie également que BlackBerry recrute activement dans les domaines de nos activités qui stimuleront la croissance. Pour les employés qui ont récemment quitté l’entreprise, nous savons qu’ils ont travaillé dur au nom de notre entreprise et nous leur sommes reconnaissants de leur engagement et leurs contributions."

Nous sommes au coeur de la stratégie de John Chen, qui n'a surement pas fini de nous surprendre avec ses décisions. Rappelez-vous, en septembre 2015, 200 postes avaient aussi été supprimés dans le secteur du design des appareils. Quelle sera la prochaine étape de firme canadienne pour rester sur le segment des smartphones...

Vous avez aimé cet article ?