BlackBerry ne quitte pas le marché des smartphones

actualités
BlackBerry ne quitte pas le marché des smartphones

L'entreprise canadienne est célèbre dans le monde entier pour avoir inventé les smartphones en mettant sur le marché le BlackBerry. Hier, Reuters a publié un article reprenant les propos d'une interview avec John Chen. Hors contexte, certains médias ont malheureusement pris cette cela comme la certitude que BlackBerry quitterait le marché des smartphones.

Une situation peu probable ....

Lors des derniers résultats financiers, la vente de smartphones - BlackBerry OS et BlackBerry 10 - représentait 37 % des revenus de la firme. Abandonner la partie la partie hardware entraînerait des pertes sèches pour l'entreprise qui rapporte encore de l'argent... C'est pour cela que John Chen a immédiatement publié un article sur le Blog Inside BlackBerry pour faire valoir le contexte de ces propos. Il explique ne pas avoir l'intention de vendre ou d'abandonner l'entreprise de sitôt :

[...] Je sais que vous aimez encore vos téléphones BlackBerry. Je les aime trop et je sais qu'ils ont créés les bases de cette entreprise. Notre objectif aujourd'hui est de trouver un moyen de rendre cette activité rentable.

Le BlackBerry n'est pas le seul produit de l'entreprise. Nous offrons des solutions de bout-en-bout et des smartphones qui forment une partie importante de l'équation. C'est pourquoi nous complétons nos appareils avec d'autres sources de revenus par des services, des logiciels pour les entreprises, et une messagerie. Nous investissons également dans des solutions émergentes telles que les technologies machine to machine (M2M) qui aideront à faire fonctionner l'Internet des objets.

Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour continuer à reconstruire cette entreprise et fournir des produits équipés du clavier emblématique et d'autres fonctionnalités que vous attendez de cette marque.

Rassurez-vous, nous continuons à nous battre. Nous n'avons pas abandonné et nous ne sommes pas en train d’abonner le secteur des smartphones.

Pour John Chen, l'entreprise canadienne est sous-évaluée et pourrait avoir besoin d'amener d'autres entreprises comme Foxconn à construire plus de combinés pour lui. Dans le fond, Chen ne suggère en aucun cas qu'il compte cesser de vendre des téléphones dans la vidéo :

Réagissez en partageant votre avis sur le sujet dans les commentaires

Vous avez aimé cet article ?