BlackBerry : 5 astuces pour améliorer sa sécurité

Astuces
BlackBerry : 5 astuces pour améliorer sa sécurité

Avec le récent scandale de piratage des photos de célébrité sur Icloud, l’équipe de BlackBerry a décidé de partager sur son site cinq astuces simples qui permettent d’utiliser les technologies mobiles d’une manière plus sécurisée et de s'assurer que vous n'êtes pas une cible facile.

Créer un mot de passe fort et mémorisable
Certains mots de passe sont trop souvent utilisés, c'est par exemple le cas du "123456" qui selon SplashData - gestionnaire de mots de passe - est le plus configuré. C'est pour cela que BlackBerry interdit depuis plusieurs années l'utilisation de plus de 100 mots de passe pour le BlackBerry ID.

Il est recommandé et de nombreux sites internet exigent l'utilisation de mots de passe à huit caractères ou plus avec des lettres majuscules, des minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux. Mais il est parfois difficile de s'en souvenir.

Pour cela, BlackBerry propose une astuce afin de rendre un mot de passe complexe et facilement mémorisable. Il suffit de prendre une phrase, un mot ou une partie de votre chanson préférée et faire un "cryptage".

Prenons par exemple la phrase "Je suis un Addicts à BlackBerry" pour obtenir "JsuAaB", vous pouvez ensuite ajouter un chiffre en remplaçant une lettre comme u par 1 ce qui donnera : "Js1AaB" et faire pareil pour ajouter des caractère spéciaux...

Utilisez une application pour gérer des mots de passe
Même avec des moyens mnémotechniques, il est difficile de conserver une trace de tous nos mots de passe pour diverses raisons. Certes, nous pouvons les conserver dans un petit livre chez-soi, mais il existe aussi des gestionnaires de mots de passe comme l'application Password Keeper de BlackBerry [voir article : enregistrer des mots de passe sur BlackBerry 10].


Sécuriser son réseau sans fil à la maison et à l'extérieur
Chez-vous, BlackBerry vous conseille de sécuriser votre connexion internet avec une clé WPA2 à la place des normes WEP et WPA que l'on peut craquer en quelques minutes.

Notez que les accès invités du type FreeWifi - orange - SFR Wifi ou Wi-Fi Bouygues Telecom rendent vos box internet vulnérables. En effet, il est relativement facile pour quelqu’un qui s'y connait d'accéder à votre réseau sécurisé via ces connections. Il est donc conseillé de les désactiver via le menu de votre routeur.

À l’extérieur, vil est souvent possible de se connecter à des réseaux publics ou à des Hotspots, méfiez-vous et utilisez un réseau privé virtuel (VPN).

Du fait de l’absence d'un cryptage ou d'une protection par mot de passe, les réseaux Wi-Fi publics sont vulnérables. Les criminels peuvent voir tout ce que vous faites sur internet et par exemple intercepter les identifiants et mots de passe que vous entrez sur des sites Web.

S'abonner à un VPN ou utiliser ceux fournis par votre entreprise restent le meilleur moyen de se protéger.

Configurer l'authentification par plusieurs facteurs
Vous avez déjà essayé de vous connecter à votre compte Facebook depuis un autre appareil ou bien d’acheter un article sur internet par carte bancaire ? Vous avez alors probablement reçu un SMS avec un code à rentrer pour authentifier votre identité.

De nombreux fournisseurs de messagerie, de banques et de sites internet donnant accès à des informations sensibles, offrent un système d'authentification en deux ou plusieurs étapes. Même si ce n'est pas obligatoire, il est fortement recommandé de s'y inscrire.

Crypter les données de son smartphone
De nombreux smartphones permettent de protéger les données qu'ils contiennent. Sur les terminaux BlackBerry 10, allez dans les Paramètres puis dans Paramètres de Sécurité et cliquez sur Cryptage.

De là, vous pouvez définir le cryptage du terminal et vous avez la possibilité de faire de même pour la carte de multimédia. Ainsi, toutes les informations contenues sur le téléphone sont verrouillées et inaccessibles sans la clé de cryptage.

En prenant ces mesures, vous faites de vous une cible beaucoup plus difficile à atteindre pour le piratage et le vol de données.

Vous avez aimé cet article ?