BlackBerry KEYone : déballage et prise en main

tests
BlackBerry KEYone : déballage et prise en main

Nous avons temporairement et exclusivement le BlackBerry KEYone grâce un de nos partenaires. De ce fait, nous allons vous présenter aujourd'hui le smartphone qui a la forte tache de représenter BlackBerry face à une concurrence standardisée. Ce smartphone réunit le design qui nous plait et la sécurité qui fait la force de la marque. Il tourne sous Android 7.1.1 et inclut des détails propres à la marque très axés sur la sécurité comme on a pu le voir sur les derniers produits.


On l'aura vite remarqué, une retour au source pour BlackBerry sur ce KEYone avec la présence du clavier physique, pour un tarif qui devrait avoisiner les 600 euros. On a donc ici un BlackBerry plutôt haut de gamme. On remarque très rapidement la qualité de celui qui est à la hauteur de nos attentes. Surtout si on le compare à ses prédécesseurs comme le BlackBerry PRIV qui était vendu plus cher pour une qualité moindre (rappelez-vous du dos qui craque?).


Au niveau du gabarit, le BlackBerry KEYone est assez épais avec 9,4 mm d'épaisseur et avec un poids au dessus de la moyenne 180gr. L’ossature de l'appareil est en acier inoxydable, accompagné d'élément en plastique de bonne qualité aux autres endroits. La prise en main est excellente et très agréable contrairement à bon nombres d'appareils sur le marché. Il inspire la solidité comme on le ressentait en prenant en main le BlackBerry Passport. Il dispose d'un écran de 4, 5'' avec verre Corning® Gorilla® 4 anti rayures, avec un clavier physique tactile qui inclue la fameuse barre d'espace qui fait office de reconnaissance digitale. Le clavier à aussi la particularité d'avoir les touches en plexiglas 3D comme on avait pu le voir sur les Porsche Design P9983, ce qui est du plus bel effet.


Il y a sur le coté gauche le bouton d'allumage de l'appareil, sur le côté droit les touches volume et un bouton programmable comme sur les Dtek. Notons que les boutons sur les tranches sont tous métallique. Nous retrouvons sur le haut du téléphone la prise jack et un micro. Sur le bas, le haut parleur et un autre micro. Partie basse qui comporte aussi la prise USB Type-C 3.1 qui est compatible charge rapide.


Sa batterie de 3505 mAh pour un processeur économe Snapdragon 625 et une surface d'écran raisonnable, lui permettent d'avoir une autonomie vraiment bonne. Concernant l'appareil photo arrière de 12 Mpx, le KEYone possède le même que celui qui est intégré dans le Google Pixel (numéro 1 selon le classement DxoMark), après quelques tests celui-ci s'avère vraiment bon. Il a vite dépasser un des photos phones concurrent que j'utilise par moment. Cet objectif comporte un mode HDR extraordinaire et il peut filmer en 4k.


Côté OS, la surcouche de BlackBerry est légère et très efficace. L'appareil demeure fluide même en le chargeant d'applications. Des détails pratiques sont présents et des applications y sont installées par défaut comme le BlackBerry HUB, les Notes, l'Agenda et BBM. La radio fm est aussi inclut dans ce dernier modèle, critère qui s'avère important pour un bon nombre d'utilisateur. Le grand écran peut être utilisé à la vertical comme l'horizontal que ce soit pour du jeux ou pour regarder un film.


BlackBerry a sécurisé comme il se doit ce KEYone et nous avons donc à ce jour un smartphone Android qui s'ajoute au marché et qui fait parti des appareil les plus sécurisés au monde. Sur ce point, BlackBerry reste indétrônable et cela depuis plusieurs années.


Beaucoup de retours positifs accompagnent ce KEYone. Accueilli et attendu par les médias, il a su plaire à de nombreux journalistes et testeurs exclusifs en ce début d'année. Ce qui lui a permis d'avoir de très bons articles sur différents blog en avance de phase.


Le KEYone et son design identifiable saura plaire aux personnes cherchant à avoir un appareil efficace qui se distingue par un design classique et professionnel. Tout en restant sur un Os ouvert en application et sécurisé par BlackBerry.

Pour rappel, le KEYone sera disponible au alentour de 600 euros à la fin du mois de mai, dans un unique coloris que nous vous présentons avec un clavier Azerty pour la France bien évidement. Je vous laisse à présent admirer les photos qui accompagne cet article Smiley.

Vous avez aimé cet article ?