BlackBerry et la concurrence en matière de sécurité

écosystème
BlackBerry et la concurrence en matière de sécurité

Hier, nous apprenions que John Chen estime que sa stratégie de redressement à 50 % de chance de réussir. L’occasion pour Addicts à BlackBerry 10 de faire un point sur la concurrence qui commence à se faire rude en matière de sécurité sur le marché des smartphones ainsi qu'en termes d'innovation. Que ce soit au niveau des mobiles en eux-mêmes ou bien des applications qu'ils embarquent.

En effet BlackBerry est la référence en matière de sécurité mobile, mais à condition qu'il soit associé à BlackBerry Enterprise Server (BES). BES permet un cryptage complet du terminal à l'aide du cryptage Triple DES-128 BIT jugé inviolable part sa complexité qui permet les échanges entre le serveur de l'entreprise et le téléphone.

Ce cryptage est celui utilisé par BBM ce qui rend ce service de messagerie sûr et sécurisé contrairement à certains de leurs concurrents tel Whatsapp - récemment racheté par Facebook. BES 10 possède la caractéristique d’être multi-plateforme contrairement à Samsung Knox qui est uniquement dédiée aux mobiles de la même marque et qui a rencontré des failles de sécurité fin 2013 dues aux applications installées à partir de Google Play.


La quasi-totalité des smartphones utilisent la passerelle internet mobile des opérateurs qui n'est pas cryptée. Mais aujourd'hui des solutions existent afin de pallier à ce défaut de sécurité.

Le Blackphone de Silent Circle (expert en communications privés) présenté au World Mobile Congress 2014 est une alternative sécurisé avec des caractéristiques que l'on souhaite trouver dans un smartphone actuellement.


Il embarque Android 4.2.2 et dispose d'un écran HD IPS de 4.7'pouces (Similaire à l'Iphone 4S) ; intégre 2GB de ram en DDR3, possède une capacité de 16 GB, un appareil photo de 8 MP et 1.3 MP en façade. Ces caractéristiques sont correctes, mais il n'y a pas de quoi faire rêver les addicts aux nouvelles technologies malheureusement. Cependant la particularité de ce smartphone réside dans l’utilisation de software tel que Silent Text et Silent Call déjà accessible aujourd'hui pour Android et IOS moyennant un abonnement annuel ou mensuel .Pour le Blackphone ces applications sont déjà intégrées à l'OS.

Les appels sont passés par VoIP crypté grâce à un VPN embarqué permettant un anonymat complet même pour les opérateurs téléphoniques. Les appels passent par les serveurs de Silent Circle uniquement. Une sorte de BBM voice permanent. C'est un smartphone anti-espionnage accessible à tous. Ce smartphone sera disponible dès juin 2014 pour les pré-commandes au tarif de 629$.

Enfin, bien moins accessible le Boeing Black Smartphone :

Surprenant de voir Boeing s’insérer sur le marché des smartphones ! Très peu d'informations ont fuité concernant ce smartphone mais nous savons qu'il est doté d'un écran de 4.3' pouces équipé d'un dual-core cadencé à 1.2 Ghz et d'un processeur ARM Cortex A9 (excellent pour permettre d'exploiter au mieux les ressources du téléphone grâce à l'exécution Out of order) .Il possède aussi la fonction dual-sim. Nous n'avons pas spécialement d'information concernant ses spécificités de cryptage mais sa particularité réside dans sa conception.

Le Black de Boeing est conçu et assemblé aux États-Unis. La coque de ce smartphone est recouverte d'une résine epoxy qui permet d'effectuer un reset total de l'appareil si celui-ci est tenté d’être ouvert. Un capteur interne prévient toutes tentatives d'effractions et génère le reset. Ce smartphone vise une clientèle haut de gamme et VIP. Il est vendu principalement aux agences gouvernementales, impossible donc de tester ce téléphone qui sera vendu par Boeing.

Revenons à BlackBerry et ses atouts concernant la sécurité :

- BES10 va évoluer dans le courant de l'année en version BES12 (Combinaison de BES5 et BES10 à partir de 15€ par an). BES fait preuve d'une sécurité sans faille à ce jour mais reste encore et toujours accessible uniquement aux entreprises.

- BlackBerry Protect est néanmoins accessible à tous et permet certaines actions que l'on peut effectuer en cas de vol de son Terminal. : possibilité de wiper son téléphone à distance, le faire sonner, inscrire un message sur l'écran ou géolocaliser son terminal.

De plus l'interface de BlackBerry Protect est simple d'utilisation et permet une connexion par le biais de son ordinateur avec son BlackBerry ID. Aujourd'hui, BlackBerry possède la possibilité de crypter les fichiers de son terminal contre des attaques visant à extraire de force des fichiers.Il existe également la sécurité par carte à puce qui permet de renforcer l'accés à la messagerie grâce à un cryptage S/MINE indisponible aux particuliers. Le mot de passe image est pratique et inviolable même dans le cas où la saisie du code serait vu par une tierce personne. Néanmoins, un coup de chance pourrait permettre le déblocage du téléphone en moins de 10 essais.


Est-ce ce que le Blackphone de Silent Circle est un concurrent digne de détrôner BlackBerry ?
Que pensez-vous de ces nouvelles avancées technologiques en matière de sécurité et quel est votre avis sur la sécurité de votre smartphone au quotidien ? À vos claviers !

Vous avez aimé cet article ?