BES12 : de quels arguments dispose BlackBerry ?

écosystème
BES12 : de quels arguments dispose BlackBerry ?

Annoncée en grand pompe mi-novembre dernier à quelques heures d'intervalle avec la présentation du BlackBerry Classic, la solution BES12 - BlackBerry Entreprise 12 - développée et commercialisée par BlackBerry se positionne comme la plus efficiente sur son marché : sécurité accrue, performances haute fiabilité, contrôle informatique maximum, compatibilité avec les OS mobiles concurrents, périmètre fonctionnel très étendu... difficile pour le "grand public" de bien cerner à quoi servent tous ces produits et quels sont les services à valeur ajoutée ("VAS" en anglais, "Value Added service") que BlackBerry essaie de fournir à ses clients professionnels. Voici quelques éléments de réponse que nous avons regroupé.

BES, quésaco?

BES est une plate-forme de gestion des terminaux mobiles destinée au monde professionnel et aux entreprises souhaitant gérer les flottes mobiles plus ou moins grandes de leurs collaborateurs : il s'agit par exemple des téléphones d'entreprises qui sont prêtés aux cadres dirigeants, aux commerciaux sur le terrain ou encore aux employés en tant qu'avantage "en nature". De quelques unités à plusieurs milliers de terminaux, utilisées aussi bien en local ou à l'international, parfois reliées aux serveurs de données internes des entreprises, ces flottes de mobiles demandent beaucoup de sécurité et d'attention quant à leur gestion quotidienne : c'est là que BlackBerry intervient.


BES12 essaie donc de devenir indispensable pour toutes les directions informatique et responsables IT qui souhaitent centraliser efficacement sous une même solution technique la gestion des contenus, applications, flux, appareils de communications mobiles et diverses connexions qui sont sous leur responsabilité... et à fortiori de garder une maîtrise de leurs différents coûts de fonctionnement.

Quels outils concrets ?

BBM PROTECTED

Cette version quelque peu spéciale de la célèbre messagerie propose à ses utilisateurs d'assurer le chiffrement des messages sous la norme FIPS 140-2 (méthodes et algorithmes de chiffrement puissants accréditées par le gouvernement US), rendant ainsi quasiment impossible l'interception d'une conversation. A cette couche déjà très sécurisée s'ajoutent un triple chiffrement DES (3DES) sur 168 bits et l'utilisation de TLS pour le transfert... de quoi garder bien au chaud les échanges entre collaborateurs !


BBM MEETINGS

Intégrant une fonctionnalité de VoIP, ce service permet d'établir des conférences vocales et vidéo groupées jusqu'à 25 personnes, du partage d’écran, des annotations et diverses autre fonctionnalités. BBM Meetings est également disponible au grand public avec l'application dédiée qui est déjà disponible sur plusieurs stores (BlackBerry World, Itunes etc..) et qui devrait bientôt s'étendre aux tablettes et sur desktop.

AUTHENTIFICATION VPN

Aux oubliettes les mots de passe employés, codes PIN et autres clés USB de sécurité autrefois nécessaires : l'authentification de chaque utilisateur via VPN permet de créer des tunnels (chiffrés) entre différentes machines afin de créer des réseaux virtuels. BlackBerry propose tout une batterie de fonctionnalités relative à ces flux ; un cadre dirigeant souhaitant ainsi accéder depuis l'extérieur à des dossiers importants stockées sur le NAS local ou à des services accessibles uniquement du réseau intranet peut le faire en toute sécurité... depuis sont terminal géré avec BES12.

SIMS VIRTUELS

En rachetant Movirtu il y a quelque mois, BlackBerry a mis la main sur des technologies très innovantes et notamment WorkLife, une solution permettant de gérer plusieurs numéros de téléphones (jusqu'à 9) sur la même carte SIM ; Les clients BES peuvent ainsi attribuer à leurs employés un numéro dédié au travail et paramétrer certaines limites ( plafond de data, restrictions de plages horaires etc...) sans toucher à leurs lignes personnelles.. tout cela avec des facturations séparées. De quoi répondre en partie aux problématiques naissantes du BYOD en entreprise !

GESTION MULTI-PLATEFORME


Avantage indéniable évoqué en introduction : BES devient multi-plateforme et peut donc gérer des parcs de terminaux non-BlackBerry. Un argument important étant donné que de nombreuses entreprises ont déjà équipe leurs collaborateurs avec Androïd, Windows Phone ou iOs. Une innovation technologique qui n'est d'ailleurs surement pas étrangère au partenariat Samsung/BlackBerry annoncé il y a maintenant quelques semaines et dans le cadre duquel BES viendra compléter et améliorer la solution quelque peu décriée Knox du Coréen (qui n'utilise pas des terminaux BB).

Combien coûte BES12 ?


Le site officiel de BES12 nous donne enfin quelques renseignements supplémentaires sur les coûts de déploiement et d'utilisation de la solution canadienne ; 2 packages sont disponibles de 23$ à 90$ par an et par terminal géré. L'offre la plus chère - la Gold - ne prends pas en charge Windows Phone mais propose à ses utilisateurs davantage de prestations que la Silver (voir détails sur le lien) tandis que les fonctionnalités telles que BBM Meetings (12.50$/an/mobile) ou BBM Protected (2$/an/mobile) ont des prix fixes et indépendants du package souscrit.

-----------------

Face à de nombreux acteurs (Good Technology , MobileIron ou encore Citrix ) qui souhaitent grignoter des parts de marchés à la firme canadienne, John Chen a mis en place un programme - le BlackBerry Fact Check - pour rétablir le vrai du faux des différents discours commerciaux adoptés par ses concurrents et a même qualifié BES12 de « plateforme la plus sûre » du marché. Des cours en ligne sont même disponibles pour ceux qui souhaiteraient connaitre en détail ce qu'il en est. Reste désormais à convaincre le plus de clients possibles d'opter pour la solution technologique canadienne et la tâche s'annonce déjà ardue pour le CEO : les mauvais résultats du Q3 FY 2015 sont également dus à une baisse des revenus B2B. Allez, courage John !

Vous avez aimé cet article ?