Blackberry : vers un abandon de l'OS 7 (MAJ 03/01)

écosystème
Blackberry : vers un abandon de l'OS 7 (MAJ 03/01)

Mise à jour 03/01/2014 : Blakberry France nous a contacté suite à cet article pour y répondre et nous faire part - en anglais - d'un droit de réponse : BlackBerry intends to support the BlackBerry operating system indefinitely. Any comments to the contrary are not correct

L'information est donc officiellement démentie de la part de Blackberry. Comme nous ne sommes pas une agence de presse qui transmet machinalement les communiqués officiels sans y réfléchir (à bon entendeur), voilà mon analyse : lors de son interview le directeur général du département Inde de Blackberry Sunil Lalvani a, volontairement ou non, fait une "boulette" et parlé trop vite. C'est donc la direction Monde de la firme qui, en voyant l'information d'un abandon de l'OS 7 reprise un peu partout, a décidé de prévenir ses principaux départements à travers le Monde pour leur demander d'éteindre le feu et de ne transmettre absolument qu'un seul élément de langage unique (celui en anglais ci-dessus). Pour ma part je regrette sincèrement ce démenti car si la situation de Blackberry en est là aujourd'hui c'est en grande partie à cause d'un problème de positionnement et de communication sur ses produits et que trop peu de leçons sont tirées des échecs et des erreurs. Blackberry garde donc le support de l'OS 7, sort des terminaux comme le 9720 complétement dépassé et annonce dans le même temps produire des futurs téléphones sous OS 10 avec Foxconn pour le bas de gamme : où est la logique ? Cela fera surement l'objet de futurs articles sur notre site La moindre des choses était en tout cas de publier le droit de réponse de Blackberry, quoi qu'on en pense. C'est chose faite.

__________________________

John S. Chen n'aura décidément pas chômé depuis sa prise de fonction à la tête de Blackberry : multipliant les déclarations publiques sur l'orientation qu'il souhaite donner à l'entreprise, le CEO par interim qui a remplacé Thorsten Heins continue de se montrer très confiant quant aux possibilités offertes à la marque de rebondir.

Nous vous l'avions annoncé à la fin de l'année dernière en décortiquant les derniers résultats financiers de l’entreprise : contre toute attente, les ventes de terminaux Blackberry sous OS 7 avaient dépassées celles de ceux équipés du nouvel écosystème Blackberry 10 ! En effet, sur les 4,3 millions de smartphones que la firme Canadienne avait écoulé, une large majorité (3,2 millions) étaient encore des téléphones de l'ancienne génération ou des 9720.


Alors que nous étions quasiment la seule communauté Blackberry à déplorer dès le départ ce retour en arrière avec l'arrivée du 9720 et ne pas arriver à justifier l'arrivée d'un terminal si médiocre, John S. Chen a donc décidé pour 2014 de se concentrer sur le B2B où l'entreprise reste un leader du secteur avec son écosystème BES 10 (avec autant de clients que ses concurrents Good, AirWatch et MobileIron réunis selon lui) et sur le lancement d'une nouvelle gamme de smartphones à bas prix baptisée Jakarta. Du côté du grand public justement, le directeur général du département Inde de Blackberry - Sunil Lalvani - vient de confirmer dans un entretien réalisée par Dnaindia.com un secret de polichinelle sur l'avenir de l'OS 7 :

Nous continuerons à fournir le support pour tous les appareils sous BB OS 7 jusqu'en décembre 2015.... puis nous cesserons la vente des anciens terminaux Blackberry pour mettre en place des programmes d'échange ou de mises à jour pour que les utilisateurs actuels de BB7 passent à l'OS 10

Voilà donc une information que nous accueillons très positivement chez les Addicts étant donné qu'à l'époque déjà, nous ne nous expliquions pas que Blackberry puisse sortir un nouveau terminal sous BB 7 en 2013 - copie du Curve sans aucune amélioration - alors même que les premiers résultats de ventes des Blackberry Z10 et Q10 étaient bien plus mauvais que prévus. Sortir un terminal à ce point dépassé technologiquement comme le Blackberry 9720 alors même que la marque avait engagé un tournant majeur vers le nouvel écosystème BB OS 10 était selon moi une erreur inexcusable. Ciblant à la fois les marchés émergents (Asie, Amérique Latine etc..) mais aussi les consommateurs aux faibles pouvoirs d'achat des pays développés, il aurait été plus judicieux de mettre tout de suite en place une nouvelle flotte d'entrée de gamme comme celle que John S. Chen vient d'annoncer ou, si cela n'était pas possible, d'annuler la production et/ou le lancement de ce téléphone.

Qu'en pensez-vous ? L'abandon progressif mais certains de l'OS 7 est-il nécessaire selon-vous ? Donnez nous vos avis dans les commentaires

Vous avez aimé cet article ?